Le "mythe" de l'épilation définitive


Vous aurez probablement constaté que nous ne qualifions pas l'épilation à la lumière pulsée de méthode définitive. Il n'existe pas aujourd'hui de méthode qui permette de ne plus jamais avoir de poil sur les zones traitées. En effet, au fil de la vie, des poils peuvent apparaître sur certaines zones qui n'en présentaient pas auparavant et ces poils n'auront pas été touchés par le traitement puisqu'ils n'existaient pas lorsque celui-ci a été réalisé.

Toutefois, l'épilation à la lumière pulsée, tout comme l'épilation au laser, permet d'obtenir un résultat à long terme qui nécessite quelques retouches au bout de quelques années (environ tous les deux ans).

Il est également important de noter que parfois, certaines femmes sont sujettes à une pilosité importante, voire même anormale pour une femme, sur des zones inhabituelles. Un dérèglement hormonal (une présence trop importante d'hormones males dans le sang) est en général la cause de cette pilosité. L'épilation à la lumière pulsée n'est pas la solution pour résoudre ce problème. Certes, la lumière pulsée permettra de détruire les poils existants, mais le dérèglement hormonal risque de faire réapparaître de nouveaux poils plus rapidement que souhaité. Dans ce cas de figure, il est nécessaire de demander à un médecin de réaliser un bilan hormonal et de suivre un traitement approprié le cas échéant. La lumière pulsée pourra éventuellement compléter le traitement médical et permettre une disparition plus rapide des poils (demandez conseil à votre médecin).